On connaît l’importance de l’alimentation sur la santé, principalement sur les cancers et les maladies cardiovasculaires. Adopter des habitudes alimentaires saines, c’est :

- Diversifier son alimentation et les modes de cuisson
- Eviter certains produits tels que les plats industriels, les fritures, les sucreries, …
- Réduire sa consommation de viandes rouges et manger plus de fruits et légumes
- Ne pas boire (trop) d’alcool, ni de sodas. Limiter le sel, le gras et le sucre.

Mais on peut aussi aller plus loin, et privilégier des aliments sains, de saison et d’origine locale.

Attention : Aucun aliment ne constitue un remède contre un cancer ou une maladie. Ils contribuent à la prévention de maladies en privilégiant un mode de vie favorable à un bon état de santé.


Voici quelques aliments de saison aux vertus santé que vous pourrez trouver dans une version locale et bio.
 

Les potirons 

Les potirons

 

Les potirons font partie de la famille des courges, dont de nombreuses espèces (citrouille, potimarron, giraumon…) présentent des atouts indéniables pour la santé.
Ces légumes ont été rapportés d’Amérique du Sud par Christophe Colomb et sont aujourd’hui cultivés dans les potagers du monde entier. Ils sont très peu caloriques malgré leur léger goût sucré, riches en fibres, minéraux et vitamines. Leur couleur orangée est due à une grande quantité de caroténoïdes présents dans la peau et la chair, dont certains sont anti-oxydants. Par ailleurs, les graines de courge contiennent des phyto-oestrogènes (hormones féminines d’origine végétale).
Ils ont aussi l’avantage de pouvoir être consommés de multiples façons : en soupe, en purée, en gratin, en tarte… et d’apporter une touche colorée aux repas d’automne.

L’astuce

Grâce à sa peau épaisse et coriace, le potiron entier peut se conserver jusqu’à 6 mois s’il est stocké dans un endroit sec et à l’abri du froid et des variations de température. On peut donc profiter de ce légume frais sans devoir faire très fréquemment ses courses.         

 

 

Les  poireaux

Les poireaux

 

Le poireau fait partie de la famille des alliacées, qui compte aussi l’ail, l’oignon ou la ciboulette. Son ancêtre poussait à l’état sauvage en Asie Mineure il y a plusieurs milliers d’années, et il était très prisé des Romains qui appréciaient ses bienfaits sur la gorge et la voix. Résistant au froid, il est aujourd’hui cultivé facilement dans notre pays.
Il s’agit d’un légume dont le bulbe (blanc) et les feuilles (vertes) sont comestibles. Le poireau n’est pas très calorique mais il est riche en fibres, ce qui lui confère son haut pouvoir rassasiant. Il est par ailleurs riche en vitamines B6 et B9, essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire entre autres.
Pour limiter la perte de ses qualités nutritionnelles, il est conseillé de le faire revenir ou de le cuire à la vapeur quelques minutes. Il s’accommode à de nombreux plats : soupe, quiche, plat de viande ou de poisson…

 

Les noix et les noisettes

Noix et noisettes

 

Associés à l’automne, ces fruits à coque font partie des oléagineux (çàd dont on extrait de l’huile). On les retrouve largement dans nos contrées où les noyers et les noisetiers ont été très plantés dans les jardins et la campagne.
Ils sont riches en lipides (graisses), ce qui leur confère une forte teneur calorique mais il s’agit d’un  type de graisses (oméga-3 et 9) favorables à la santé. De plus, les noix et les noisettes apportent de nombreux micronutriments : manganèse, cuivre, fer, magnésium, phosphore, vitamines B1, B6 et B9. En résumé : quelques noix et noisettes chaque jour, c’est l’idéal. Plus, c’est de la gourmandise…

L’astuce

Si vous les achetez, préférez les noix et noisettes entiers, propres et sans fissures. Prenez-les en petite quantité et consommez-les rapidement. Une idée pour ne pas oublier d’en consommer ? Intégrez-les à votre muesli ou granola.

 


L’artichaut

Les artichauts

 

Ce légume original appartient à la même famille (des astéracées) que les laitues, le pissenlit et la chicorée. Il est apprécié pour ses feuilles et pour son cœur, dégusté autant lors de repas fins que lors de rassemblements familiaux à la bonne franquette.

L’artichaut se consomme aujourd’hui le plus souvent cuit, accompagné d’une vinaigrette ou associé à des pâtes ou encore en purée.
Il est caractérisé par ses vertus diurétiques (facilitant l’élimination urinaire), mais surtout par sa richesse en antioxydants, en fibres, en minéraux et vitamines. De plus, il contient de l’inuline, un précieux prébiotique qui favorise le développement du microbiote intestinal.

 

 

Sources :
-Pr D. Khayat et C. Khayat, La cuisine anticancer, éd Odile Jacob, 2016 ISBN : 987-2-7381-3375-5
- Dr G.Moreau et Dr O.Coudron, Mangez, votre santé va changer, éditions Racine, 2011, ISBN : 978-2-87386-719-5
Curated Tags

Nos publications